• Also available in:
Listen to the article » Play Pause Resume Stop

Après une année de recherche, l’ESN a publié son tout dernier rapport sur les soins de longue durée. Intitulé « La qualité avant tout – Externalisation des soins de longue durée », ce document (en anglais) se penche sur la façon dont la passation de marchés publics et les politiques visant à garantir la qualité peuvent favoriser l’accès à des services de soins de longue durée de qualité.

S’appuyer sur les connaissances de l’ESN et l’expertise de ses membres

Le docteur Kai Leichsenring, du Centre européen de la politique sociale et de la recherche, a participé aux recherches en analysant plus de 70 publications scientifiques et les réponses de 30 membres de l’ESN à un questionnaire. Le rapport, qui voit le jour dix ans après celui de 2010 « Externaliser pour garantir la qualité », s’appuie également sur les contributions apportées au cours du séminaire 2020 de l’ESN sur la qualité en matière de vieillissement et de prise en charge.

Recourir à la passation de marchés publics pour assurer la qualité

Le nouveau rapport confirme que la passation de marchés publics est une pratique courante en Europe dans le domaine des soins de longue durée. De nombreux pays y ont recours afin d’améliorer et de garantir la qualité des soins. C’est notamment le cas en Espagne, dans la ville d’Avilés, où les clauses sociales contribuent à améliorer les conditions de travail du personnel soignant.

Passer à des soins de longue durée basés sur la communauté

Le passage de soins en établissement à une prise en charge à domicile et basée sur la communauté est une tendance qui s’affirmera de plus en plus dans les années à venir. Faire en sorte que les individus puissent rester au sein de leur communauté permettra en effet d’améliorer leur qualité de vie et de répondre à une demande croissante en termes de soins de longue durée ; un défi commun à tous les pays européens.

Le rapport montre par ailleurs qu’il est possible d’allier passation de marché, assurance qualité et services basés sur la communauté à travers un exemple de bonne pratique mis en place par le Conseil municipal de Swindon en Angleterre (Royaume-Uni) : en s’appuyant sur le commissioning[1] axé sur les résultats inspiré de la méthodologie de Mark Friedman, la ville de Swindon a réduit de manière significative les admissions en maison de soins et a enregistré une amélioration de la qualité de vie des utilisateurs. Pour y parvenir, il a fallu établir un lien clair entre mesures de la performance des services fournis localement et retombées pour la population, et impliquer les communautés locales ainsi que des bénévoles en vue d’aider aussi bien les soignants que les personnes recevant les soins.

Se concentrer sur une démarche qualité davantage centrée sur la personne

Dans la plupart des pays européens, les normes concernant la qualité des services de soins de longue durée sont définies aux niveaux national ou régional par des réglementations juridiques de base. Or, il est important que les utilisateurs participent à la planification, la prestation et l’évaluation des services afin d’en garantir la qualité. La Hongrie a ainsi instauré la notion « d’autogestion en résidence » pour les personnes vivant en établissement de soins en vue de s’assurer que les services proposés correspondent aux besoins des individus. Cette approche ascendante impliquant la participation des usagers des services aide à garantir la prise en compte de leurs intérêts et de leurs besoins lors de la fourniture de soins et d’activités sociales en établissement.

Mise en avant d’exemples pratiques et de recommandations

Conformément à la volonté de l’ESN de fournir des recommandations aussi bien à l’Union européenne qu’à l’échelle nationale et locale afin de préparer les services de soins de longue durée à relever les défis de demain, ce rapport contient de nombreux exemples de meilleures pratiques destinées à améliorer la qualité dans les soins de longue durée desquels peuvent s’inspirer les services publics des quatre coins de l’Europe. Dans le cadre de ces recommandations, nous invitons notamment à :

  1. Favoriser la diffusion de la prise en charge à domicile et au sein de la communauté pour les personnes âgées,
  2. Reprendre le Cadre européen volontaire pour la qualité des services sociaux,
  3. Soutenir et mettre en œuvre le principe 18 du Socle européen des droits sociaux concernant le droit pour tous à des soins de longue durée de qualité,
  4. Reconnaître l’importance des proches aidants et du personnel soignant,
  5. Se diriger vers le commissioning axé sur les résultats et la passation de marchés en matière de soins de longue durée au niveau local.

Cliquez ici pour accéder à l’intégralité du rapport (en anglais), comprenant les différentes conclusions et recommandations.

 

Liens :

ESN (2021) Putting Quality First – Contracting for Quality

ESN 2020 Seminar: Quality in Ageing and Care https://www.esn-eu.org/news/europes-social-care-leaders-share-practice-quality-ageing-and-care

ESN (2017) Investing in later life - A toolkit for social services providing care for older people https://www.esn-eu.org/sites/default/files/publications/Ageing_and_CareToolkit_final_WEB.pdf

ESN (2010) Contracting for Quality https://www.esn-eu.org/sites/default/files/publications/2010_Contracting_for_Quality_EN.pdf

European Centre for Social Welfare Policy and Research, Vienna https://www.euro.centre.org/

 

[1] Processus continu de planification, de fourniture et de monitorage des services de soin et de santé allant de l’évaluation des besoins pour une population donnée à la spécification des services, la négociation contractuelle ou la passation de marchés en passant par l’élaboration des plans de soins des patients fondée sur des données cliniques.